PolluerComprendre la pollution

Polluer

produit vert

Bienvenue à Polluer.com !

Les effets sur la santé des particules fines dans l'air ambiant, les mécanismes de formation et de prédiction des épisodes de pollution par l'ozone, constituent des sujets complexes qui mettent en jeu de très nombreux facteurs d'origines diverses. Ces problèmes, jusqu'alors non pris en compte, ne sont cependant pas nouveaux ; c'est la réduction de la pollution d'ensemble qui conduit désormais à y porter une attention accrue. Ils concernent non seulement l'air ambiant extérieur, les transports, mais aussi les expositions à l'intérieur des habitations et les modes de vie.

 


 

Ainsi, s'il est certain que la pollution atmosphérique extérieure peut exacerber des allergies déjà déclarées, d'autres facteurs peuvent être à l'origine de leur première apparition : isolation accrue et molécules nouvelles dans l'habitat, pratiques médicamenteuses, nouveaux additifs, habitudes alimentaires, tabagisme passif.

Le rôle exact de la pollution atmosphérique et, à l'intérieur de celle-ci, de la pollution due aux transports, constitue donc un domaine d'étude qui doit faire l'objet d'investigations scientifiques approfondies.

La Convention de Stockholm

Sous l'égide des Nations unies, La Convention de Stockholm a permis de bannir 12 polluants organiques persistants (POP) parmi les plus toxiques, puisqu'ils se dégradent très mal et présentent des risques graves pour la santé humaine. Restent quelques exceptions de taille, comme le DDT (pesticide toujours utilisé pour éradiquer les moustiques porteurs de paludisme) ou le PCB (produit industriel).

Adresses utiles

Rouler propre


 

|Contact |Reproduction interdite : Polluer .com